Amazon travaille sur trois nouveaux systèmes à base d’IA qui auront pour tâche de faciliter les choix vestimentaires des adeptes du shopping en ligne !

Ces systèmes ont été présentés lors de la conférence de l’IEEE, Computer Vision and Pattern Recognition (CVPR) du 14 au 19 juin.

Le leader du e-commerce continu donc ses efforts dans le secteur vestimentaire.

L’IA au service de la vente de vêtements en ligne

Lors de l’édition 2020 de la conférence sur la reconnaissance des formes et vision par ordinateur, CVPR de l’IEEE, Amazon, le leader du e-commerce, a présenté trois articles de ses chercheurs sur trois nouveaux systèmes à base d’intelligence artificielle qui la vente en détail dans le secteur de la mode pour la plateforme.

La première IA :

Le premier système est un réseau de neurones capable de comprendre les demandes écrites du consommateur sur son vêtement. L’IA doit pouvoir répondre de façon appropriée à une requête vague ou plus précise.

La deuxième IA :

Le deuxième système associe des vêtements entre eux, selon le style, la couleur, et même leur complémentarité afin de les suggérer au client. Par exemple si un client achète une blouse et un jean, le programme lui proposera des chaussures qui iront bien avec les vêtements déjà choisi.

La troisième IA :

Le dernier système associe différentes tenues sur un modèle grâce à des GAN. Les GAN sont des algorithmes d’apprentissages utilisés pour composer des images réalistes. Cela permettra donc d’aider les consommateurs à choisir des tenues qui vont bien ensemble.

Amazon est déterminé

Les trois systèmes d’IA sont difficiles à développer puisqu’ils nécessitent que les réseaux apprennent à associer les vêtements entre eux, à modifier des images de différentes et à les associer, à comprendre les ordres écrit des consommateurs et les retranscrire en image…

La première IA présentée n’est capable de retranscrire en image les requêtes écrites des clients que dans 58% des cas ! D’après Amazon, ce résultat est meilleur que ceux de ses concurrents même si le score semble encore faible et donc l’IA pas très fiable.

L’intelligence artificielle a encore du chemin à faire avant de complètement bouleverser le secteur de la vente de vêtement en ligne. On est encore très loin du miroir interactif qui remplacera l’essayage des vêtements pour le lequel un brevet a été déposé par Amazon en 2018.

La communication et les investissements dans la recherche de l’entreprise montrent cependant son intérêt pour le secteur de la mode.

Catégories : developpement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *